Les  15 et 16 Avril 2016
A la Base de Loisir de CERGY sous les magnifiques chapiteaux du Cirque Cherche-Trouve !

BILLETTERIE : à venir

Programmation

 

 

Sous le chapiteauIMG_9945

Vendredi

19h30 – Funk Fiction

21h00 – L’Attache parisienne

22h30 – Tina Mweni et Watengwa

00h00 – Shaman Culture meets Rojah B11113883_830757313659673_4817687672089513296_n

Samedi

18h00 – Funk About It

19h30 – The Roots Claimers

21h00 – Les Assoiffés

22h30 – Skarah-B946344_422070207900810_1467333016_n

00h00 – NoFlipe

 

 

Sur la petite scène

Smekta Turista Orchestra

 

Sur la scène électro

Mara Moja

Disc’collection

Association AIM de l’ENSEA

 

 

Grande scène

Vendredi

Funk Fiction (Funk)

Formation cuivrée alliant le Funk au Reggae en ajoutant quelques riffs musclés, une pincée Jazz et quelques gouttes de Dub. Ajoutez à cela des solos en tous genres, une bonne humeur ambiante. Mélangez, vous avez Funk Fiction; une équipe de jeunes musiciens venant chacun d’horizons différents, prête à vous faire danser toute la nuit, vous retourner la boîte crânienne mais toujours avec le sourire. A servir chaud bouillant!

Funk About It (Funk & Soul)

Toujours partants pour enflammer une scène, les musiciens de cette joyeuse bande seront toujours au taquet pour mettre leur groove au service des foules avides ! Depuis les bas fonds des bars les plus louches jusqu’aux tristes machines à café du Lundi matin en passant par les fosses torrides des scènes parisiennes, le jeu des rencontres a donné vie à cette formation des plus vivantes qui s’approprie les standards Soul’n’Funk pour le plus grand plaisir de vos tympans !

L’attache parisienne (Rock festif, Ska, Chanson française)

L’Attache Parisienne est un groupe de 9 musiciens animés par le goût de la musique festive et de la scène. Le répertoire de ce groupe Val d’Oisien est entièrement composé de chansons originales en français. Le charme opère comme par magie, lors de chaque concert, entre ce groupe attachant et un public enthousiasmé par des rythmes entraînants. Depuis 15 ans, l’Attache Parisienne partage son énergie sur des scènes françaises et notamment avec les Ogres de Barback, Debout sur le Zinc, Marcel et son Orchestre, La Rue Kétanou, Parabellum, Assoiffés… Leur inspiration vient du rock, du reggae, du ska, du klezmer et de la chanson française. Une belle alchimie entre le festif, l’alternatif et la chanson française sur des paroles touchantes. Elle nous propose malgré des apparences joyeuses un regard acide sur notre société, évoquant l’indifférence et même l’Amour…

https://dailymotion.com/video/xb7xuj

 

Tina Mweni :

Tina Mweni est le nouveau phénomène Hip-Hop féminin. Pleine de classe, son talent ne laisse insensible personne. « A life experience ». C’est ainsi que Tina Mweni, mcee, danseuse, poète, originaire de Nairobi au Kenya définit son projet. Arrivée à Copenhague à cinq ans, immergée dès son plus jeune âge dans la culture Hip Hop Danoise qu’elle apprécie pour son authenticité et ses valeurs, elle sera révélée lors de son passage dans le show national « Danemark got talent » en 2010 où elle atteindra la finale. 3 ans plus tard, elle rejoint la tournée « East Africa Rise Up » pour une série de concerts en France. Marseille est un vrai coup de cœur et elle décide de s’y installer pour poursuivre ses projets.

Watengwa  (JCB & Dwee) :

Watengwa fait partie de ces rares groupes de Hip-Hop Africain qui ont eu un réel écho en France. Ils sont introduit en France en 2008 via le projet d’échange culturel East Africa Rise Up. Le groupe Watengwa, originaire d’Arusha, fait partis des pionniers du Hip-Hop en Tanzanie. Il se caractérise notamment par son impact social auprès des jeunes et par le studio communautaire Watengwa Recs. Les textes engagés du groupe permettent à la fois :  de rendre compte des conditions de vie de la population vivant dans les bidonvilles tanzaniens afin d’impulser un changement au niveau des politiques ; et de sensibiliser la jeunesse sur des problématiques sociales précises telles que le Sida, la toxicomanie ou encore les violences à l’arme blanche. Le groupe est représenté cette année par JCB et Dwee : JCB est une véritable légende du Hip-Hop en Tanzanie, membre fondateur de Watengwa, son 1er album solo reçoit en 2011 l’award de meilleur album Hip-hop en Tanzanie. Dwee, dit « le philosophe Hip-Hop », est mc, beatboxeur, beatmaker et batteur autodidacte. Son énergie et son sens du rythme sont une source d’inspiration pour tout amoureux du Hip-Hop.

Shaman Culture meets Rojah B (Reggae, Rock, Dub)

Shaman Culture est un groupe arpentant les routes de France depuis 8 années avec toujours plus d’énergie festive, avec une envie perpétuelle de rencontrer, échanger, apprendre, semer les bonnes graines envers toutes les générations. Le groupe a déjà auto-produit une maquette, un album et un EP sorti le 17 octobre 2014 « NOTHING ELSE »avec l’artiste Rojah B (Gwadasham/Believe). La formation a collaboré avec différents artistes du monde comme Dub Inc, Lyricson, Ijahman Levi, Dubamix, Chek tidiane Seck et Kaabi kouyaté, Ej Von Lyrics, Denise King, Boney Fields, Rojah B… Shaman Culture s’est produit sur des grandes scènes Parisiennes tel que la Cigale, le New Morning, le Trabendo, mais aussi en province comme Victoire 2, Le Rail théatre, le 4 sans, Parc des expos à Morlaix et de nombreux festivals comme Les percussions du monde, La tour prend l’air, Le grand Bastringue, Garance reggae festival… Les 7 musiciens et leur ingénieur son proposent des concerts aux influences : Reggae, Rock, Dub destinés à un large public et offrent de réels moments de partage dans les villes où ils se produisent.

Samedi

The Roots Claimers (Roots reggae)

The Roots Claimers, c’est un groupe de reggae à l’ancienne avec le son d’aujourd’hui. Amis depuis l’enfance, les trois membres fondateurs du groupe découvrent ensemble la musique ainsi que le plaisir de jouer et de partager. Fans de Rock et de Hip-Hop, c’est finalement par amour pour la musique jamaïcaine qu’ils fondent The Roots Claimers en 2012. La rencontre avec le guitariste Alexis et le pianiste Emile à la fin de l’année 2014, va alors permettre au groupe d’étoffer les morceaux et de monter un set puissant et riches en couleurs. Le groupe interprète les compositions groovy et dansantes de leur premier album, entièrement autoproduit, oscillant ainsi entre titres engagés, récits réels et imaginaires .

Les Assoiffés

Né en 1992 dans une cave de la banlieue nord de Paris, « Assoiffés » dans sa première formation n’a pour but que de « boeufer » et de participer à quelques concerts locaux. En 1997 une formation solide apparaît, donnant par la suite naissance à 3 CD (« Skapharnaüm »,« Appellation incontrôlée » ,« Pur Jus »).  Convaincu qu’une scène vraiment alternative peut exister, sans rechercher publicité, ni médiatisation à outrance, c’est dans son public que « Assoiffés » plonge ses racines, c’est pour lui qu’il joue et c’est celui-ci qui le fait exister. Du Reggae pour s’tortiller, du ska pour sautiller, du Punk-rock pour pogoter, des textes entre Margerin et les Bérurier, des cuivres et des choeurs féminins pour les « pêches » ou les moments roots …

Skarah-B (Ska, Rock Festif)

C’est en 2003 que l’oeuf du Skarah-B éclot et se développe sur la scène francilienne. La formation ska festive des origines se stabilise en 2006 autour d’un skank rock, cuivré et énergique.Ainsi, le frappeur de peaux et les pinceurs de cordes sont accompagnés de souffleurs de tuyaux pour soutenir deux hurleurs qui se déchainent sur des textes originaux,engagés et poétiques. Basé sur un fonctionnement associatif et l’implication de chacun des membres, le système débrouille permet aux musiciens de sortir 2 CD autoproduits en 2005 puis 2010 et de concocter le prochain pour fin 2013. Mais c’est surtout lorsqu’il s’élance sur les planches que le coléoptère nous arrache de la terre pour un périple euphorisant. Lors de ces retrouvailles conviviales, nous pouvons apprécier au mieux l’énergie partagée et les histoires à contre courant de cette bête nocturne mystérieuse et éclatante.

NoFlipe (Fatfuzz)

Gavé aux protéines jusqu’à l’os, NOFLIPE déboule avec son hip-rock fluo et ses Riffs burnés. Entre break-beat furieux, accès de démence cuivrés et balades fiévreusement funky, le crew survolté dépoussière la fusion avec sa Fatfuzz.  Dotés d’un accent à couper au couteau et d’un flow sorti de nulle part, les deux MCs oscillent entre délires anti-consuméristes et concours d’ego-trip. Mélange de Rock, de Funk et de Hip Hop, leur nouvel EP (Lost In Dulltown, 2015) réussit à associer la hargne des Beastie Boys à l’excentricité de Parliament. Construisant pas à pas son univers, les 7 membres de la team NOFLIPE apportent fraicheur et dérision au travers de leurs avatars respectifs : Doctor E, justicier de l’ombre, Flush, le déchet, Natch l’escroc, Pew l’aveugle, S-Low la molasse, Rudy Tiger l’enragé et Tok Toc l’amnésique.

Petite scène

Smekta Turista Orchestra (Reggae, Soul, Rock…)

L’orchestre emblématique de l’ISTOM renaît de ses cendres ! Ce groupe composé d’une vingtaine d’istomiens produit une musique variée marquée par des influences multiples . Ils vous transporteront aux quatre coins du monde grâce à des reprises originales et une grande diversité instrumentale et vocale: didgeridoo, djembé, batterie, guitare, ukulélé, piano, violon…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s